[Visiteur] > Accueil > La Flore > Fleurs sauvages > Apiacées (Ombellifères)

Grande ciguë

Conium maculatum
INPN: Plantae / Trachéophytes / Angiospermes / taxon 92237

12.01.2022 | Babette NAVARRA | Répartition Biodiv

Plante bisannuelle, de 80 à 100 cm de haut. La tige est dressée, ramifiée. Elle possède une tige glabre, ronde et creuse, finement cannelée, sillonnée, rainurée, avec des tâches violacées, surtout à la base. Son appellation latine fait allusion au fruit en forme de cône (Conium) et à sa tige maculée (maculatum).

Les feuilles sont composées, formées de 5 à 7 folioles elles-mêmes formées de segments séparés. Elles sont pétiolées. Les folioles ont un limbe mince. Leurs deux faces sont glabres.

Les fleurs blanchâtres sont disposées en ombelles composées de 10 à 20 rayons provenant d’un involucre à 3 à 5 bractées renversées.

La racine pivotante, mince, de 20 à 25 cm de long, a une chair blanche.

Les fruits sont des diakènes, caractéristiques des Ombellifères, et formés par la soudure des deux carpelles. Ils sont globuleux. Ils ont une surface striée, et sont glabres, avec 5 côtes crénelées. Ils sont pourvus d’un bec court, arqué.

Floraison de juin à août

Habitat sols argileux ou calcaires et croît dans les lieux frais, le long des haies, des chemins, des décharges publiques et au bord des cours d’eau.

Toxicité

La plante est extrêmement toxique. En Grèce Antique, elle constituait la boisson des condamnés à mort, dont le cas le plus célèbre fut Socrate. Ces alcaloïdes agissent sur les systèmes nerveux central et périphérique avec des effets de type nicotinique, mais aussi comme curarisants en induisant de fortes paralysies des muscles striés transversalement.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2019 Périodes d'observation - Total: 1
Nombre d'observations - Total en 2019: 1

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Trier: par numéro | par date

Les coccinelles supportent mieux la cigüe que Socrate
2594 - Les insectes supportent mieux la cigüe que Socrate

Grande ciguë : 3 - Chemin en dessous de Cayras, Saint-Orens-de-Gameville
27.06.2019 - Pierre JOUFFRET (Biodiv.Sone)