[Visiteur] > Accueil > La Faune > Insectes > Coléoptères

La Chrysomèle du romarin
Chrysolina americana
Taxon 241502

12.08.2017 | hélène

 

Description

La chrysoméle du romarin est un magnifique coléoptère, facile à reconnaître : ses élytres (ailes antérieures coriaces des coléoptères) sont rayées dans leur longueur de bandes vertes et violettes, le tout avec de beaux reflets métallisés, et souligné d’une ponctuation régulière de petits trous. Les adultes mesurent de 5 à 8 mm de long. La tête est en partie enfoncée sous le thorax mais reste visible. Les antennes, composées de 11 segments et non coudées, sont souvent repliées sous le corps.

Biologie

Contrairement à ce que laisse supposer son nom scientifique, cette espèce n’est pas originaire d’Amérique, mais de Méditerranée : Afrique du nord et Europe du sud. Mais elle est en pleine expansion vers le nord et se rencontre jusqu’aux Îles Britanniques et en Belgique.

Adultes et larves sont phytophages et se nourrissent de Lamiacées, en particulier les plantes aromatiques telles que lavande, thym, romarin, ... Les avis sont partagés sur l’étendue des dégâts pouvant être causés : pour certains ils sont très limités et peu visibles, mais il semblerait que là où elle est d’apparition récente, elle se montre plus vorace, peut-être parce que ses plantes hôtes sont moins répandues, ou que ses prédateurs naturels, tels que les guêpes polistes ou les mésanges, ne les ont pas encore repérées.

Les adultes se rencontrent à partir du mois d’avril, et jusqu’en octobre voire novembre. Ils sont capables de voler mais se montrent peu mobiles. Les femelles fécondées à la fin de l’été ou au début de l’hiver pondent et déposent des œufs de couleur sombre sur les feuilles, par petits groupes ou isolément.

Les larves, de couleur ivoirée avec des raies noires, se développent durant les mois d’hiver, avec arrêt durant les périodes froides. Pour se nymphoser, la larve au dernier stade s’enterre sous quelques centimètres pendant environ trois semaines. L’imago sort au printemps.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2017 Périodes d'observation - Total: 1
Nombre d'observations - Total en 2017: 1

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Complements

Sources et liens :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chrys...

http://www.myrmecofourmis.fr/Pourqu...

https://www7.inra.fr/opie-insectes/...

Photo d’illustration : Dimitri GEYSTOR