[Visiteur] > Accueil > La Faune > Oiseaux > Passereaux

Pie-grièche écorcheur

Lanius collurio
INPN: Animalia / Chordés / Oiseaux / taxon 3807

01.06.2021 | Babette NAVARRA | Répartition Biodiv

Origine du nom

L’espèce tient son nom de sa technique de stockage de ses proies. Elle constitue des lardoirs en empalant ses proies sur les épines des buissons, sur des brindilles ou des objets fins et pointus pour se faire apparemment des réserves de nourriture. Cette technique qui s’applique aux proies les plus grosses (grands insectes, petits lézards, petits mammifères) est probablement induite par la difficulté d’ingestion de ces proies.

Description

La pie-grièche écorcheur possède un bec légèrement crochu. Le mâle a la tête et le croupion gris, un large bandeau oculaire noir, un dos marron tendant vers le roux, des ailes marron tendant vers le brun, un menton blanc et une poitrine rosée. La femelle a un dessous blanc cassé crème écailleux,la calotte brune ou gris brunâtre, la nuque plus grise que chez le mâle, le manteau brun plus terne, elle possède également large trait sourcilier brun, ainsi qu’une queue brun foncé à étroits bords blancs.

Habitat

L’habitat de reproduction de la Pie-grièche écorcheur présente toujours deux caractéristiques indispensables.
Il doit être pourvu d’arbustes ou de buissons touffus favorables à la nidification (épineux comme les prunelliers, aubépines et églantiers, ou alors jeunes conifères). D’autre part, l’environnement doit être assez ouvert, avec un accès au sol facile, pour la chasse.

Migration

La pie-grièche écorcheur est une espèce migratrice transsaharienne. Elle arrive début mai et retourne en Afrique du sud entre fin août et mi-septembre.

Espèce bio-indicatrice

La Pie-grièche écorcheur est une espèce bio-indicatrice (bio-indicateur) d’un milieu campagnard riche et diversifié, avec des haies, des herbages et une entomofaune abondante. Sa disparition d’un site est souvent un signe d’appauvrissement de l’ensemble de l’écosystème. L’espèce constitue ainsi une sentinelle de la qualité des milieux ruraux traditionnels.

Protection et menaces

La Pie-grièche écorcheur bénéficie d’une protection totale sur le territoire français depuis l’arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l’ensemble du territoire.
Les populations de Pie-grièche écorcheur sont en nette régression en Europe. Les principales menaces sont la disparition de son habitat et des haies, l’usage d’insecticides, le reboisement. Mais l’intensification des pratiques agricoles est un facteur important de sa disparition

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2021 2022 Périodes d'observation - Total: 4
1 2 3 2021 2022 Nombre d'observations - Total 4

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Trier: par numéro | par date

Joli oiseau coloré
4588 - Joli oiseau coloré

Pie-grièche écorcheur : 1 - prairie du cimetière de Nazan, Saint-Orens-de-Gameville
22.05.2022 - YvesL (Biodiv.Sone)

le retour des pies migratrices
4574 - le retour des pies migratrices

Pie-grièche écorcheur : 1 - undefined, Saint-Orens-de-Gameville
18.05.2022 - Bernard Laviron (Biodiv.Sone)

Bel oiseau au masque noir
3525 - Bel oiseau au masque noir

Pie-grièche écorcheur : 1 - Chemin de Monpapou, Saint-Orens-de-Gameville
28.05.2021 - YvesL (Biodiv.Sone)

monsieur et madame font champ à part
3518 - monsieur et madame font champ à part

Pie-grièche écorcheur : 2 - Route de Quint, Saint-Orens-de-Gameville
23.05.2021 - Bernard Laviron (Biodiv.Sone)