[Visiteur] > Accueil > La Faune > Insectes > Coléoptères

Trichie du rosier

Trichius gallicus
INPN: Animalia / Arthropodes / Insectes / taxon 698946

21.05.2020 | Hélène LAVIRON | Répartition Biodiv

 

Description

Les Trichius sont un genre de cétoines dont la taille (9 à 13 mm) et la coloration rappellent un bourdon. La tête et l’avant du thorax sont noirs, recouverts d’une dense pubescence rousse, tandis que les élytres sont jaunâtres, traversés de 3 bandes noires.

Chez Trichius gallicus, la Trichie du rosier (aussi appelée Trichie gauloise ou Trichie de France), la première bande noire n’atteint généralement pas la suture médiane des élytres. Mais il existe une grande variabilité de formes chez cette espèce. Le critère principal qui permet de la différencier des espèces voisines est la présence sur l’arête externe du tibia médian d’une échancrure peu marquée.

Biologie :

C’est une espèce fréquente dans les forêts feuillues et mixtes, les parcs et même les jardins.

Les adultes se rencontrent sur les fleurs, en particulier les ombellifères, en journée. Ils sont actifs essentiellement de mai à août, avec un pic d’observation en juin.

Les larves se développent dans le bois mort de feuillus divers (vieilles souches).

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2020 2021 2022 Périodes d'observation - Total: 2
0 1 2 2020 2021 2022 Nombre d'observations - Total 2

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Trier: par numéro | par date

coléoptère inconnu
4464 - coléoptère inconnu

Trichie du rosier : 1 - Rue des Aigues-Marines, Saint-Orens-de-Gameville
23.04.2022 - Boutié Hélène (Biodiv.Sone)

Scarabée poilu
2887 - Scarabée poilu

Trichie du rosier : 1 - Rue du Bousquet, Saint-Orens-de-Gameville
07.05.2020 - Hélène LAVIRON (Biodiv.Sone)

Complements

Sources et liens :

Museum National d’Histoire Naturelle :
https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/698946/tab/fiche

Photo d’illustration : Bernard Laviron