[Visiteur] > Accueil > La Flore > Fleurs sauvages > Amaranthacées

Betterave sauvage

Beta vulgaris

12.04.2022 | Babette NAVARRA

 

Beta vulgaris est originaire de l’ancien monde, dont plusieurs types de variétés sont cultivés (bettes, betteraves fourragères, potagères et sucrières).

On reconnait généralement trois sous-espèces :

  • Beta vulgaris subsp. vulgaris qui regroupe toutes les variétés cultivées (betteraves et bettes),
  • Beta vulgaris subsp. maritima, la bette maritime, considérée comme l’ancêtre sauvage des variétés cultivées, qui se rencontre sur les côtes atlantiques et méditerranéennes de l’Europe,ainsi qu’au Proche-Orient et en Inde,
  • Beta vulgaris subsp. adanensis, autre sous-espèce sauvage, présente de la Grèce à la Syrie.

Beta vulgaris est une plante herbacée bisannuelle ou, plus rarement, vivace, aux tiges feuillues pouvant atteindre 1 à 2 mètres de haut, à racine pivotante épaisse.

Les feuilles, au limbe cordiforme, mesurent de 5 à 20 cm de long chez les plantes sauvages (souvent beaucoup plus grandes chez les plantes cultivées).

Les fleurs, vertes ou rougeâtres, à cinq pétales, sont groupées en épis denses ; chaque fleur est très petite, d’un diamètre de 3 à 5 mm ; elles sont pollinisées par le vent.

Les fruits sont des nucules regroupés en glomérules.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2019 2020 2021 2022 Périodes d'observation - Total: 2
0 1 2 2019 2020 2021 2022 Nombre d'observations - Total 2

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Trier: par numéro | par date

La bette et la bête
4386 - La bette et la bête

Betterave sauvage : 1 - undefined, Saint-Orens-de-Gameville
07.04.2022 - Pierre JOUFFRET (Biodiv.Sone)

Elles ne craignent pas le sec
2646 - Elles ne craignent pas le sec

Betterave sauvage : 15 - Rue du Collège, Saint-Orens-de-Gameville
12.10.2019 - Pierre JOUFFRET (Biodiv.Sone)