[Visiteur] > Accueil > La Faune > Insectes > Lépidoptères (Papillons)

Psyché du gramen
Canophera hirsuta

21.05.2020 | hélène

 

La famille des Psychidés regroupe des papillons dont les chenilles se confectionnent un fourreau de soie qu’elles recouvrent de fragments de feuilles ou autres débris. Elles y passent toute leur vie ou presque. Chaque espèce (45 environ en France) construit un abri d’un modèle particulier et se sert de matériaux déterminés, de sorte qu’il est souvent possible de reconnaître une espèce à l’aspect de son fourreau.

Chez la psyché du gramen, la plus grande des espèces européennes, le fourreau est constitué de débris végétaux dont une partie est de forme très allongée. Fixés comme les aiguilles d’un rameau d’épicéa, ils lui donnent un aspect hérissé, d’où son nom d’espèce actuel Canephora hirsuta. L’abri d’une chenille mâle peut en outre se reconnaître à ses "moustaches", débris plus longs fixés en oblique à l’avant du fourreau.

Pour se déplacer, la chenille sort tête et thorax à l’avant du fourreau, et se hisse, y compris sur des supports verticaux, grâce à ses pattes thoraciques très puissantes, armées d’une longue griffe. L’abdomen reste fixé au fourreau par les fausses pattes abdominales en forme de ventouses griffues.

La nymphose se fait à l’intérieur du fourreau.

Le mâle adulte en émerge sous la forme d’un papillon "classique", aux ailes d’un noir uniforme (d’où l’ancien nom d’espèce Canephora unicolor), aux antennes pectinées de papillon de nuit (mais il vole de jour), au thorax couvert d’une longue pubescence grise. Mais sa trompe minuscule ne lui permet pas de s’alimenter : il ne survivra pas à sa mission reproductrice.

L’avenir des chenilles femelles est encore plus limité : elles ne reverront pas le monde extérieur, attendant à l’intérieur du fourreau le mâle qui viendra les féconder. Du coup, la Nature n’a pas jugé utile de les équiper des attributs d’un papillon digne de ce nom : pas d’ailes ni d’antennes, ni de trompe, tout juste des ébauches de pattes et d’yeux, comme si l’évolution s’était trompée de sens ... Elles se réduisent presque exclusivement à un abdomen rempli de plusieurs centaines d’oeufs, et disparaissent complètement à l’éclosion.

Les jeunes chenillettes entament dès leur naissance la confection de leur fourreau à partir des restes de celui de leur mère, et s’en vont explorer le monde et goûter à toutes sortes de feuilles pour une durée d’environ deux ans avant leur métamorphose, généralement en mai ou juin.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2020 Périodes d'observation - Total: 1
Nombre d'observations - Total en 2020: 1

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Chenille mal peignée
2893 - Chenille mal peignée

Psyché du gramen (1) - Rue du Bousquet, Saint-Orens-de-Gameville
25.04.2020 - hélène (Biodiv.Sone)

Complements

Sources et liens :

Pages entomologiques d’André Lequet : https://www.insectes-net.fr/psyche/...

"Les papillons d’Europe (rhopalocères et hétérocères diurnes)" – M. Chinery et M. Cuisin – Delachaux et Niestlé

Photo d’illustration : Bernard LAVIRON