[Visiteur] > Accueil > La Faune > Insectes > Lépidoptères (Papillons)

La Déplacée
Catocala elocata
Taxon 249756

23.10.2017 | hélène

 

Description

Catocala elocata est un papillon d’assez grande taille (80 à 86 mm d’envergure) de la famille des Erebidae.

L’étymologie du nom de genre (du grec cato = en dessous et calo = beau) nous explique que cette Noctuelle est “belle en dessous”  : en effet les ailes postérieures, rouges avec des bandes noires, sont cachées au repos sous les ailes antérieures, qui portent des couleurs beaucoup plus discrètes, avec des motifs cryptiques permettant au papillon de passer inaperçu sur l’écorce des arbres.

Les dessous de ces belles ont dû faire fantasmer les savants qui leur ont donné leur nom d’espèce, car outre “la Déplacée”, le genre Catocala comprend “la Choisie”, “l’Elue”, “la Promise”, “la Fiancée”, “la Mariée”, “la Conjointe”, “la Compagne”, mais aussi “la Démasquée” et même “la Répudiée” !

Quoi qu’il en soit, ce sont des espèces très proches d’aspect et pas toujours faciles à différencier. Parmi les 10 espèces françaises du genre Catocala aux ailes postérieures rouges, la Déplacée peut se reconnaître à quelques indices :

  • la bande noire médiane des ailes postérieures présente une courbure régulière, sans coude marqué
  • les dessins des ailes postérieures, souvent à dominante gris-bleuâtre, sont régulièrement ondulés, et fréquemment renforcés par des amas d’écailles roussâtres
  • l’extrémité des ailes antérieures est arrondie

Les chenilles sont beaucoup plus difficiles à repérer et à identifier, malgré leur taille imposante (une dizaine de cm à taille maximale !). De forme allongée et légèrement aplatie, elles épousent la forme des rameaux de l’arbre nourricier, et présentent même des protubérances imitant les bourgeons. Elles sont de coloration très variable : elles peuvent être gris foncé avec des dessins très marqués, ou crème pâle presque sans dessins. La tête est entourée d’un liseré noir.

Biologie

La Déplacée est une espèce répandue, plus commune dans la moitié sud de notre pays car elle aime la chaleur. Elle fréquente les milieux humides, notamment les bords des rivières.

L’hibernation se fait au stade de l’œuf. Les chenilles éclosent au printemps, et se nourrissent le plus souvent de feuilles de peupliers, plus rarement de saules. Les adultes volent en une seule génération continue de juillet à octobre. Ils sont parfois attirés par la lumière, mais dans ce cas il rebroussent souvent chemin pour se poser dans un recoin sombre à quelque distance de la lampe.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2017 Périodes d'observation - Total: 1
Nombre d'observations - Total en 2017: 1

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

1939 - Un nocturne en plein jour

La Déplacée (1) - rue du Bousquet, St Orens de Gameville
25.09.2017 - hélène (Biodiv.Sone)