[Visiteur] > Accueil > La Faune > Insectes > Hémiptères (Punaises, Cigales)

Le Cercope des prés
Philaenus spumarius
Taxon 241085

17.09.2017 | hélène

 

Description

Philaenus spumarius, le Cercope des prés (ou Philène spumeuse) est un petit insecte (5 à 6 mm pour les mâles, jusqu’à 7 mm pour les femelles) de la famille des Aphrophoridae. C’est un insecte homoptère, comme les cigales, cicadelles, cercopes, pucerons : ses deux paires d’ailes, entièrement membraneuses,sont disposées en toît sur le dos au repos ; il possède un rostre, sorte de paille avec laquelle il peut piquer les végétaux et aspirer leur sève.

Le Cercope des prés est d’aspect très variable, tant pour les couleurs, qui vont du jaune brun au noir, que pour les motifs. Pour le distinguer des espèces proches, il vaut mieux utiliser des critères de forme :

  • les tibias des pattes arrière portent deux épines, alors que chez les cicadelles ils sont garnis de toute une rangée de soies.
  • contrairement aux cercopes “vrais” (Cercopidae), le thorax n’est pas plus large que la tête, et il n’y a jamais de marques rouges sur les ailes.
  • Pas de carène médiane sur la tête et le thorax (contrairement au genre Aphrophora)
  • le bord antérieur des ailes n’est pas rectiligne (contrairement au genre Neophilaenus)
  • il porte deux petites taches noires au bout du “museau”

Biologie

Le Cercope des prés est très commun sur un grand nombre d’arbres, arbustes, ou plantes basses.

Les adultes sont présents dès le mois d’avril, ils sont facilement observables, au repos sur les plantes. Si on les dérange, ils se contentent de tourner autour du rameau, mais prennent le large d’un bond brusque et puissant si on insiste. A la fin de l’été, la femelle pond dans les tiges des plantes, mais l’éclosion des oeufs ne se fait qu’au printemps suivant.

Les larves, peu mobiles, se dissimulent au sein d’une mousse blanchâtre communément appelée “crachat de coucou”, et qui donne son nom à l’espèce (spumarius = spumeux). Ce sont elles qui en piquant et suçant la sève des végétaux, peuvent causer des dégâts, généralement mineurs, sur les jeunes pousses des plantes sensibles. Les adultes, eux, ne causent aucun dégât direct.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2017 Périodes d'observation - Total: 1
Nombre d'observations - Total en 2017: 1

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

1926 - Petit insecte sauteur

Le Cercope des prés (1) - rue du Bousquet, St Orens de Gameville
10.09.2017 - hélène (Biodiv.Sone)

Complements

Sources et liens :

Fiche descriptive de l’ANSES : https://www.google.fr/url?sa=t&...

Photo d’illustration : Frédéric CHEVAILLOT - https://www.galerie-insecte.org/gal...