[Visiteur] > Accueil > La Faune > Insectes > Hyménoptères

L’Anthophore à pattes poilues
Anthophora plumipes
Taxon 239508

13.03.2017 | hélène

 

Les Anthophores sont des abeilles solitaires de la famille des Apidés.

Avec leur corps recouvert d’une pilosité dense et leur vol bruyant, on pourrait les confondre avec des bourdons. Mais un examen plus attentif montre que les yeux composés sont plus grands et descendent sur les côtés de la face jusqu’aux mandibules, et d’autre part que les pattes arrière des femelles portent des brosses à pollen entièrement poilues, et ne sont pas modifiées en corbeilles comme chez les abeilles sociales ( bourdons et abeilles domestiques).

En outre, le mâle d’Anthophora plumipes porte de larges marques claires sur la face qui le distinguent de tous les bourdons. Mâle et femelle peuvent être de coloration variable, claire ou brune voire presque noire. Le mâle se reconnaît cependant facilement à ses longues pattes médianes, ornées de touffes de poils et de longues soies qui lui donnent un aspect emplumé. La femelle n’est pas dotée de ces décorations mais porte des brosses à pollen d’un roux orangé sur les pattes arrière.

Taille : 14 à 16 mm

Cette abeille possède une langue longue et fine qui lui permet de butiner les fleurs aux corolles profondes comme les Lamiacées, les Fabacées, ... Elle montre une appétence particulière pour le Lamier pourpre et les Pulmonaires. On peut voir les femelles butiner dès le mois de mars, voire fin février, et les mâles patrouiller d’un vol zigzaguant très rapide à leur recherche.

Elle est assez commune en France, habitant toutes sortes de milieux, plutôt ouverts. Elle nidifie en creusant des galeries dans un talus argileux ou dans le mortier friable des constructions. L’extrémité de ces galeries est ramifiée en plusieurs cellules ovoïdes, tapissées d’une sécrétion à base d’argile triturée. Les cellules sont garnies de provisions de nourriture à base de pollen. Les larves se développent et se nymphosent à l’intérieur de leur cellule, et le nouvel adulte y passe l’hiver pour n’émerger qu’au printemps suivant.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2017 Périodes d'observation - Total: 2
Nombre d'observations - Total en 2017: 2

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations