[Visiteur] > Accueil > Le Recensement

TAMBOURINAGE AU BOIS DU BOUSQUET
Les pics sont au rendez-vous !

En ce moment nous pouvons entendre de loin le tambourinage du pic épeiche, ce superbe oiseau de la famille des picidés. Reconnaissable à son étonnant plumage noir et blanc le pic épeiche tambourine en ce moment pour délimiter son territoire. Cette petite vidéo montre le tambourinage : https://youtu.be/tPiucRHrI3o

Un autre pic attire notre attention par son ricanement sonore et son vol onduleux : le pic vert.

En entrant au bois nous entendons un cri court et répété, le "chwet" de la Sittelle torchepot excitée. Soudain plusieurs Geais des chênes survolent le petit bois avec leurs cris rauques et perçants.

04.02.2017 | babs

 

Le pic épeiche est le plus répandu de nos pics. Le dessus du pic épeiche est principalement noir, avec de grandes taches blanches, ovales sur les ailes et des rayures sur les rémiges. En dessous, il est blanc avec une tache rouge écarlate sur le ventre. Le mâle porte également une petite tache rouge sur la nuque, absente chez la femelle.

Le pic épeiche s’observe en forêt et en milieux ouverts où les arbres sont dispersés. Il visite parfois les jardins, quand ils sont surtout peuplés d’arbres adultes. Il peut même être présent dans les parcs au centre des villes.

Contrairement aux oiseaux chanteurs, le pic épeiche utilise les tambourinages comme moyen de communication, notamment pendant les parades territoriales de février à mai. Il tambourine beaucoup plus souvent que les autres pics, surtout au début du printemps, pour délimiter son territoire. Chaque espèce de pic tambourine selon un rythme, une puissance et une durée qui lui sont propres : le pic épeiche frappe 6 à 12 coups en moins d’une seconde ; le pic épeichette et le pic noir ont un tambourinage beaucoup plus long, plutôt faible pour le premier, mais qui porte jusqu’à un kilomètre pour le second.

Le printemps est annoncé par les tambourinages tôt le matin, et les poursuites aériennes à deux ou trois oiseaux.

Les vols de parade sont effectués par les deux adultes. Ils volent en décrivant des spirales, et ensuite, ils se posent très près du tronc avec les ailes semi-ouvertes et tremblotantes.

Reproduction

  • Période de nidification : avril à juillet.
  • Nombre de couvaisons : Une seule couvée.
  • Nombre d’œufs : 4 à 6 œufs blanc.
  • Incubation : 14 jours. (2 sexes, mâle la nuit).

Nid

Le nid se trouve généralement entre 3 et 5 m de haut. La cavité mesure environ 30 cm de profondeur, 15 cm de large et l’orifice a 5 cm de diamètre. Le mâle et la femelle mettent 3 à 4 semaines pour le creuser. Le nid est formé de quelques copeaux de bois. Ce nid est occupé plusieurs années de suite sauf s’il est adopté par des étourneaux.

Type de nichoir

Le pic épeiche peut occuper parfois un nichoir clos : Trou d’envol : 50 mm. Profondeur intérieure : 300 mm. Plancher : 127 x 127 mm. Garnissez le fond du nichoir d’une poignée de copeaux de polystyrène.

  • Envol : 21 jours.
  • Emancipation : 1 semaine après l’envol
  • Taux de survie :
  • Âge maximum : 11 ans.

Portfolio