[Visiteur] > Accueil > La Flore > Fleurs sauvages > Urticacées

La Grande ortie
Urtica dioica
Taxon 128268

01.02.2016 | babs

 

La grande ortie (Urtica dioica L.) encore appelée ortie dioïque ou ortie commune, est une ortie d’origine eurasiatique qui est aujourd’hui présente dans le monde entier.

C’est une plante vivace herbacée de 60 à 150 cm de hauteur, formant des colonies grâce à ses longs rhizomes. Tous ses organes sont recouverts de deux types de poils : de longs poils urticants et de petits poils souples. Ses tiges sont dressées et non ramifiées.

Vertus médicinales

Cette herbe banale est une plante médicinale puissante. Elle est reminéralisante, hémostatique, dépurative, galactogène, diurétique.

Plante hôte :

Quelques uns de nos plus beaux papillons sont indissociables de l’ortie, car leurs chenilles en dépendent étroitement.

Une centaine d’insectes sont plus ou moins liés à l’ortie, sans compter les gastéropodes et les arachnides. Parmi ces insectes, on trouve une trentaine de lépidoptères (papillons de jour et de nuit) dont une dizaine dépendent exclusivement de l’ortie pour leur survie.

Les principaux papillons de jour étroitement associés à l’ortie sont le vulcain (Vanessa atalanta ), le paon-de-jour (Inachis io ), la petite tortue (Aglais urticae ) et la carte géographique (Arashnia levana ). D’autres papillons fréquentent diverses plantes - dont l’ortie - comme la belle dame (Cynthia cardui ) et le Robert-le-diable ou gomma (Polygonia c-album ).

Fourrage pour le bétail

Par rapport à un bon foin de prairie, l’ortie sèche a une teneur en protéines 2,5 fois plus élevée ! Tous les herbivores apprécient l’ortie sèche. Les ânes, les poneys, les chèvres, les porcs, les lapins, les lamas et les dromadaires la broutent à l’état frais. Tandis que sa piqûre est généralement redoutée par les vaches, les chevaux et les moutons. Ils ne la consomment que fanée au moins 24 heures après la fauche.

Purin d’ortie

https://www.youtube.com/watch?v=F55...

http://www.terran.fr/jardinage-resp...

L’Ortie fée de la résistance

https://www.youtube.com/watch?v=VQX...

Toxicité de l’ortie

L’ortie ayant la faculté de concentrer les métaux lourds et les pesticides, il est très important de la récolter dans un lieu non pollué. C’est pourquoi, en cas d’achat dans le commerce, il faut exiger des feuilles d’ortie de culture biologique et se méfier des importations

Contre-indications

L’ortie ne doit pas être consommée en cas d’œdème par rétention dûe à une insuffisance cardiaque ou rénale. Tout comme le millepertuis, l’ortie est incompatible avec un certain nombre de traitements médicamenteux, dont elle entrave ou au contraire accentue l’action. En particulier les diurétiques, les anti-inflammatoires, les anti-coagulants, les sédatifs, de même que la digitaline et les traitements contre l’hypertension.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2015 2016 2017 Périodes d'observation - Total: 2
0 1 2 2015 2016 2017 Nombre d'observations - Total 2

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

1614 - La Grande ortie

La Grande ortie (10) - Bois du Bousquet, St Orens de Gameville
03.04.2017 - Agnès PM (Biodiv.Sone)

737 - Je pique !

La Grande ortie (10) - Chemin de Montfalcou, St Orens de Gameville
06.09.2015 - Agnès PM (Biodiv.Sone)