[Visiteur] > Accueil > La Faune > Oiseaux > Non Passereaux

La Cigogne blanche
Ciconia ciconia
Taxon 2517

31.03.2015 | babs

Famille : Ciconiidés

Taille : 102 cm Envergure : 155 à 165 cm Poids : 3000 à 3500 g

Longévité : 26 ans

Les adultes des deux sexes ont le plumage entièrement blanc, excepté les primaires et les secondaires qui sont noires. La queue est blanche. Le long bec est droit et affuté en forme de poignard.

Les juvéniles ont le bec et les pattes rouge foncé terne, et la pointe du bec est noirâtre.

Habitat : La cigogne blanche habite des zones ouvertes et dégagées de cultures et pâturages, les prairies humides et les Cigogne blanche plaines bordant le cours des rivières, les vergers et champs irrigués. Certaines populations sont résidentes à l’année si la nourriture est suffisante.

Comportements  : Les cigognes blanches se nourrissent en groupes si elles nichent les unes près des autres. La cigogne blanche peut rester longtemps posée sur une seule patte, lissant son plumage, sur un arbre, un haut édifice, au sol ou le plus souvent, dans son nid. Elle marche lentement, de façon majestueuse. Un mâle qui arrive à un nid commence à le refaire immédiatement, et il attend l’arrivée de la femelle, quelques jours plus tard. Le couple est uni pour la vie. La parade nuptiale comprend de curieuses postures, en plus des claquements de bec habituels. Le comportement migratoire des cigognes varie avec l’âge. La maturité sexuelle est atteinte à l’âge de 4 ou 5 ans.

Régime : La cigogne blanche se nourrit de grenouilles, têtards, lézards, anguilles, vers de terre, couleuvres, poissons, sauterelles, mollusques, escargots, crustacés divers, poussins et oeufs de petits oiseaux, et petits mammifères.

Protection / Menaces : C’est l’une des espèces européennes qui a subi un des déclins les plus rapides au 20ème siècle, même si au sud de son aire de répartition (France et péninsule Ibérique) cette tendance semble être inversée. La régression de l’espèce est liée principalement à la disparition des lieux d’alimentation et de reproduction, les collisions, les électrocutions avec les lignes électriques et les conditions catastrophiques dans les quartiers d’hiver en Afrique. L’emploi des pesticides leur est défavorable car elles les ingèrent en consommant des insectes et des rongeurs.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2009 Périodes d'observation - Total: 1
Nombre d'observations - Total en 2009: 1

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

316 - Cigognes à Escalquens

La Cigogne blanche (4) - Eglise St Martin, Escalquens, St Orens de Gameville
11.09.2009 - hélène (Biodiv.Sone)

Complements

Source et lien : www.oiseaux.net