[Visiteur] > Accueil > La Flore > Arbres et Arbustes

Le Chêne sessile
Quercus petraea
Taxon 521658

13.01.2015 | Agnès PM

 

Le Chêne rouvre ou Chêne sessile, est une espèce d’arbres des forêts des régions tempérées de l’hémisphère nord de la famille des Fagacées. C’est un arbre majestueux qui domine dans la plupart des forêts d’Europe occidentale. À feuillage caduc, il jouit d’une hauteur spectaculaire, oscillant entre 20 et 45 mètres. Cette espèce ressemble beaucoup à son cousin, le chêne pédonculé, mais s’en distingue par ses feuilles sans oreillettes, toujours longuement pétiolées et par son limbe plus large et bien plan. Son écorce est lisse et légèrement fissurée longitudinalement. Son houppier est ample, mais assez clair et constitué de branches de forme moins tourmentée que celles du chêne pédonculé. Ses feuilles sont alternes, glabres, nettement pétiolées, à base cunéiforme et dont les lobes sont peu marqués, mais nombreux et réguliers. Le rouvre, sorte de chêne très dur, provient du latin robur qui, outre le rouvre, signifie également bois dur de chêne correspondant et indique, au sens figuré, la dureté, la force de résistance, la solidité, tant au plan de la résistance des matériaux (bois, fer) que des corps ou êtres humains, au physique et au moral. Cette racine latine a probablement engendré par déformation phonétique précoce le nom commun arbor, « arbre ». L’adjectif sessile vient lui aussi du latin et veut dire « Qui peut s’asseoir », signifiant que les glands se développent directement sur les rameaux, sans tige (contrairement à la plupart des autres espèces de chênes). Il s’agit d’une espèce monoïque, ses fleurs mâles étant situées à la base des rameaux de l’année, en longs chatons pendants, alors que ses fleurs femelles, plus discrètes, sont situées à l’extrémité des rameaux, sous forme de stigmates rouges. La floraison et la libération du pollen ont lieu généralement à la mi-mai en France. Ses bourgeons sont ovoïdes, tandis que ses glands sont sessiles, mesurant de 1 à 2 centimètres, ovoïdes, globuleux et à cupule glabre. Il préfère les climats océaniques, suffisamment humides, et les sols siliceux ou décalcifiés. Il demande une alimentation en eau régulière mais supporte les sécheresses passagères.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2014 Périodes d'observation - Total: 1
Nombre d'observations - Total en 2014: 1

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

268 - Chêne

Le Chêne sessile (5) - Bord de Marcaissonne, St Orens de Gameville
09.11.2014 - Agnès PM (Biodiv.Sone)

Complements

Lien utile pour la différenciation des trois espèces de chêne présentent à St Orens : http://crpf-paysdelaloire.fr/sites/...